C’est parti pour l’année des défis : 2018

Bonjour à tous et bienvenue sur tondefi.com !

Je suis Kévin Bodeving, passionné par la psychologie, notamment l’étude des comportements, le voyage et l’aventure j’ai créé ce blog suite à une longue réflexion sur moi-même. En effet, l’année 2017 m’a totalement chamboulé et j’ai décidé de faire de l’année 2018, l’année des défis.

Ainsi, quitte à me lancer des défis pour avancer, autant généraliser ces derniers et leur donner la plus grande et belle impacte en vous engageant vous aussi !

Laissez-moi vous conter ce qu’il s’est passé en 2017 :

Réserve d'essenceReplongeons-nous quelques années auparavant, j’ai effectué tout ce que nous pouvons catégoriser de normal : des études, des voyages, des rencontres, le travail. Comme une formule 1 qui boucle son circuit, en 2017, je suis sorti de mon circuit par peur de continuer et de manquer de carburant.

Pourquoi je voulais changer ?

Avant 2017, je passais la majeure partie de mon temps libre à jouer à des jeux vidéo, à boire déraisonnablement de l’alcool, à fumer des cigarettes en soirée parce que je n’avais jamais eu la force ni la volonté d’arrêter totalement. Penser au sport me donnait mal au crâne et j’étais un fin adepte de la malbouffe. Tous ces comportements pour « occuper » mon temps parce que je m’ennuyais ou me sentais « seul ». Je ne saurai vraiment décrire plus en détail cet état. Cependant, au fond de moi je désirai changer mais je ne savais pas comment.

En 2017, l’année venait seulement de commencer quand suite à plusieurs remarques de personnes proches, des choses que j’avais déjà entendu à de nombreuses reprises mais que je n’avais jamais réellement voulu écouter ou prendre en compte. J’ai décidé de me remettre en question.

Boire de l'alcoolPourquoi buvais-je de l’alcool ? Etait-ce la peur d’aller vers les autres ? Une excuse pour des comportements déplacé et lâcher ouvertement de la méchanceté que je renfermais ? Je critiquais, jugeais très facilement sans pour autant offrir de solution ou essayais de comprendre le monde qui m’entourait. Qu’est-ce que je veux ? A quoi j’aspire ? De nombreuses questions sans réponses et je ne me « reconnaissais » pas.

Ma réflexion a simplement commencé d’un point de vue physique. Je regardais des femmes « en forme » et me disais qu’elles étaient attirantes mais que je ne pourrai jamais avoir la chance d’être l’homme d’une femme de ce type.

Ayant la critique facile et la volonté de me battre pour avoir ce que je voulais, je me suis regardé dans la glace. J’avais du ventre, mes amis, ma famille me faisait souvent des blagues à ce niveau et j’en suis venu à la conclusion suivante :

Si je veux fréquenter une fille en forme, je dois moi-même être en forme. Cela m’est apparu comme logique et évident. C’était ce que je voulais !

Il m’aura fallu un mois pour arriver au bout de cette réflexion sur moi-même et pour trouver la motivation et la force de faire le premier pas.

2 ans auparavant, j’avais essayé le programme sportif américain “Insanity” qui consiste en un entrainement intensif basé sur le “cardio”. 6 entraînements d’une durée de plus ou moins 1h avec pour seul jour de repos dans la semaine le dimanche et ce pendant 2 mois. A l’époque je n’avais même pas tenu un mois mais cette fois ci je m’étais défié de le faire et je ne comptais pas abandonner.

Je l’ai fait !

Vers le succès

Inutile de vous préciser que le second mois est beaucoup plus dur que le premier, les exercices changent et deviennent plus difficiles. J’ai sincèrement pensé à rater des entrainements, à abandonner, je me suis remis en question plusieurs fois sur la raison qui me poussait à le faire, ça en valait vraiment la peine ?

La seule chose qui m’a fait continuer est une autre réflexion et décision que j’ai prise :

Une valeur que je défends et que j’ai toujours beaucoup estimé est l’honneur et l’engagement. Lorsque l’on annonce quelque chose, on doit s’y tenir sinon les mots n’ont plus aucun pouvoir à condition que cela soit raisonnable et réalisable. Je m’étais dit que j’allais finir le programme. Je devais donc le finir. Qu’importe la difficulté. C’était mon engagement. Si je ne tenais pas cette parole envers moi, comment quelqu’un pourrait un jour me croire ou avoir confiance en moi ?

Au final, il me semble avoir loupé un ou peut être deux entraînements sur les deux mois. Durant ce programme et afin de le mener à bien j’ai réduit drastiquement ma consommation d’alcool, mes sorties et j’ai totalement arrêté la cigarette. Au même niveau je commençais à faire plus attention à ce que je mangeais pour ne pas réduire mes efforts.

Pendant ce temps mes réflexions ont continuées :

Une fois le programme fini, qu’est-ce que je vais faire ? Je dois faire un sport.

Je voulais commencer un sport complet physiquement et qui me « défoule ». Je partais donc vers un sport de combat, j’avais déjà effectué du Judo et je ne voulais pas un sport de contact mais plus un art martial avec des coups. La boxe me semblait intéressante.

Au même niveau que mon choix de changer physiquement, ma pensée s’était étendue et j’avais développé mon mental. Si je voulais voir quelque chose changer, je devais me changer moi-même. J’ai ainsi commencé à m’intéresser au comportement.

Pourquoi faisons-nous ces choix ? Qu’est ce qui nous satisfait ?

Ayant déjà entendu parler de la philosophie « bouddhiste » sans pour autant avoir fait des recherches ou essayé de me renseigner plus en détails sur le sujet je savais que le respect, l’acceptation et le partage étaient des valeurs du bouddhisme. Ces dernières correspondaient totalement à l’état d’esprit que je développais. Je n’avais jamais eu l’occasion d’aller en Asie et cela m’intéressait. En avril, avec un ami j’ai eu la chance de partir en vacances en Thaïlande.

Ce fut un énorme choc culturel tant par la rencontre de locaux, le partage de moments uniques, la découverte de la plongée, la vision de nouveaux paysages magnifiques. De retour en Europe et je commençais à trouver des réponses sur ce que je voulais, ce que j’aspirais à « être ».

En mai, après mon retour de vacances, j’ai décidé de m’inscrire dans une salle de sport où j’ai commencé la Boxe Thaïlandaise. Ce sport m’a énormément attiré, explosif, technique, intense.

Au mois de juillet, je regardais de plus en plus de vidéo sur le développement personnel pendant mon temps libre et j’ai décidé de me remettre à la lecture. Le premier livre que j’ai lu pour me remettre à lire était « Le Petit Prince ». C’est amusant de voir toutes les leçons de vie ce livre apporte. Il est dorénavant une sorte de manuel lorsque je m’interroge sur quelque chose.

En aout, j’avais entendu parler du Miracle Morning, quelques jours après, je l’avais acheté et je l’ai terminé en moins de 5 jours. Autant vous dire que je n’avais pas lu un livre aussi rapidement depuis bien longtemps. Ce livre m’a passionné.

Septembre, je me suis inscrit à un programme en ligne de développement personnel.

En octobre, je me levais plus tôt le matin et j’effectuais une routine matinale pour aller vers une meilleure version de moi-même.

Novembre et décembre, j’ai préparé le lancement de ce grand projet dont fait partie ce blog pour moi.

Ma réponse à :

Qu’est-ce que je veux ?

Est

Je veux être une personne inspirante.

De retour en 2018 !

Alors pourquoi se défier ?

Tout d’abord, comme vous avez pu le comprendre à travers ces dernières lignes, ce fut le déclic qui engendra un nombre important de changements, de découvertes dans ma vie.

D’autre part, se défier, c’est essayer d’outrepasser ses limites à défaut de les atteindre !

2018, l’année des défis, je me permets de vous lister mes principaux défis :

– Lire 20 livres du Personal MBA dans les catégories Business Creation, Productivity & Effectiveness, Decision Making, Influence et Analysis

Pourquoi ?

Je suis sur ma rampe de lancement et je ressens un important besoin de savoir, de me rassurer dans ce que j’entreprends. Pour cela, plus ma connaissance sera grande et plus je deviendrai un expert dans ces domaines me rendant ainsi confiant dans mes choix et stratégies.

– Mud day en Mai et Stage Commando en Aout

Le premier est une course d’obstacle de 10km dans la boue. Au-delà de l’aspect fun, je compte me préparer physiquement pour cette dernière afin de me surpasser. Le commando en Aout est un stage de 4 jours en bivouac qui mettra à rude épreuve le mental et le physique. Mon but d’un point de vue sportif est de développer une bonne condition physique avec l’esthétique.

–   Tenir mon blog tondéfi.com et réaliser 52 défi en 1 an

Là c’est un gros projet qui me tient beaucoup à cœur. J’aime me surpasser, me lancer des défis.

Oui oui on a compris…

Je trouve un aspect divertissant tout en mêlant compétences et connaissances. Cela ne sert à rien d’agir sans réfléchir et il en est de même d’agir sans réfléchir. Mon objectif ici est de vous proposer un défi par semaine avec du sens pour vous permettre d’avancer tout en me défiant moi-même.

– 1 vidéo minimum par semaine sur Youtube pendant 1 an

Cela vient compléter mon blog tout en me permettant de développer de nouvelles compétences. Youtube est aussi une nouvelle aventure. Je souhaite réaliser une vidéo par semaine tout en gardant un format de « vidéo en une prise » sans coupure, sans montage. Authentique. Il y aura donc certes des imperfections, des fautes de langages mais c’est un exercice dans lequel je tiens à progresser.

Et vous, c’est quoi vos projets ? Racontez-moi ça dans les commentaires.

Défi ? Quel défi ?

Ah, le premier défi du blog ?

Il arrive dans quelques jours, soyez patients. Nyah-Nyah

En attendant, préparez vous et merci de partager, liker ou allez visiter ma chaine !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.