Défi 16 : On te nommera Candide !

Tu as surement déjà entendu parler d’affirmations positives. Ca tombe bien parce qu’aujourd’hui je vais t’enseigner à créer tes propres affirmations positives et te montrer leurs intérêts.

Avant même de commencer, nous allons voir ce que signifie « affirmations positives ». C’est une manière simple et efficace de formater ton cerveau pour changer ta manière de penser et ton état d’esprit afin d’influencer tes actions, tes perceptions et même te créer de la motivation.

Tu es déjà en train de te demander :

QUEL EST-CE MALÉFICE ? COMMENT EST-CE POSSIBLE ?

quel est ce malefice ?

Ceci fait partie de la psychologie positive.

Oui, mais qu’est ce donc la psychologie positive ?

Afin de te résumer avec mes mots et simplement, c’est une discipline de la psychologie regroupant des expérimentations et méthodes qui ont pour objectifs d’impacter la manière de penser pour développer l’optimisme et donc le bonheur. Pour plus de détails, je t’invite grandement à lire la page dédiée au sujet sur Wikipedia ou faire tes propres recherches sur le sujet.

C’est assez général tout ça mais du coup en quoi ça consiste ?

Nous allons maintenant parcourir ensemble comment ça se s’applique cependant je me permets de faire un petit aparté sur la persuasion. La persuasion est l’action d’amener quelqu’un à quelque chose, à croire, à faire, à vouloir, à convaincre, à la faveur d’une entente. Regardons ensemble en quoi cela impacte notre psychologie positive.

Prenons une affirmation positive basique :

« Je suis souriant. »

Dans cet exemple, même si tu ne souries pas, le fait de répéter cette phrase dans ta tête ou à voix basse va t’amener à sourire. En effet l’acte de répétition, même si tu n’en crois pas un mot t’amènera à automatiser cette pensée et donc à la rendre naturelle pour ton cerveau. La raison pour laquelle en répétant cette phrase tous les jours, tu finiras par sourire beaucoup plus qu’auparavant.

C’est ce que l’on appelle l’auto persuasion. En effet si tu t’auto persuades d’effectuer quelque chose ou de le penser, le résultat final fait que tu essayeras.

Essayer ne signifie pas réussir cependant il est impossible de réussir sans essayer.

C’est avec ces bases posées que je vais pouvoir te lancer le défi.

Le défi

Tu vas devoir créer tes propres affirmations positives. Libre à toi d’en créer autant que nécessaire et de les répéter chaque matin. Je vais t’expliquer ma méthode pour construire des affirmations positives qui vont à terme, améliorer ta confiance en toi et ton bien être.

Comment construire son affirmation positive

Le cerveau humain traite difficilement la négation parce que naturellement il ne la comprend pas.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Lorsque tu créés une phrase négative, ton cerveau comprendra d’abord les mots qui la composent avant de voir la négation et donc de penser le contraire de ce qui est écrit.

Si tu écris : Je ne suis pas bête.

Ton cerveau va inconsciemment associer le fait que tu l’es et cela affectera ta confiance en toi.

Prenons par exemple le cas d’un chien, si ce dernier est parfaitement éduqué, fais le test directement. Si tu lui ordonne de ne pas faire quelque chose, que va-t-il faire ? Demande-lui de ne pas s’asseoir :

Dis « PAS ASSIS ».

Devine ce que le chien va faire…

Il va s’asseoir oui, exactement. Le cerveau humain est certes différent mais à ce niveau fonctionne de la même manière. Nous ne percevons pas la négation, un enfant en bas âge ne comprend pas la négation. Nous avons appris à la comprendre mais elle n’est pas naturelle.

Intéressant mais du coup comment construire notre affirmation ?

Je ne parlerai que de la langue française étant donné que je suis français et de mon point de vue pour avoir le maximum d’impact, il est nécessaire de faire ses phrases dans la langue qui a le plus de sens pour toi donc généralement la langue que tu as le plus entendue depuis ta naissance.

Si tu as vécu les 25 premières années de ta vie au brésil puis 12 ans en France, je pense que le portugais est toujours la langue qui a le plus d’impact dans ton cerveau et ta vie.

Bref. Pour le français, cela se compose ainsi :

Pronom + Verbe + complément

Pronom :

Dans notre cas, nous parlons de nous donc ce sera quasi toujours « Je ». Cependant, tu peux utiliser des déclinaisons comme quelque chose te concernant « ma motivation », « mon énergie », « ma volonté ».

Verbe :

En fonction du pronom choisi, il va falloir compléter pour donner un sens direct. Utilise des verbes d’actions directs, évite absolument tous les verbes pouvant faire naitre un doute, une condition ou une possibilité.

Reste simple avec des verbes comme être, avoir, sentir, vivre, créer, sourire…

Complément :

C’est ici que tu détermineras ce à quoi tu souhaites tendre. Un adjectif qualificatif ? Une description vis-à-vis des mots que tu as choisi avant.

Une fois tes affirmations créées, note-les et récite les devant ton miroir en tâchant de bien te regarder droit dans les yeux. Cela te prendra seulement quelques minutes. Effectivement les premières fois que tu vas le faire, tu te sentiras peut être un peu ridicule, étrange. Cela ne semble pas naturelle. Cependant comme tout exercice, c’est en le pratiquant que tu t’amélioreras et finira par en tirer des bienfaits.

Version pioupiou

Comme d’habitude, si cela te semble compliqué, je t’invite à chercher directement sur internet des phrases positives et sélectionne celles qui t’inspirent puis répète les. Toutefois, prends en compte que l’engagement est bien plus important lorsque nous créons nous même quelque chose.

L’optimisme

Au fond il n’y a pas d’intérêt de voir le verre à moitié vide si tu n’es pas en mesure de le remplir, autant le regarder à moitié plein. Concrètement, c’est la même chose, la quantité dans le verre n’a pas changé cependant ta perception oui. En regardant le monde autour de toi ainsi, tu seras en règle générale plus heureux. Bien que la notion du bonheur soit plus complexe, de nombreuses petites choses l’impactent, autant s’en accommoder.

Ceci est un exemple mais les affirmations positives vont affecter ton esprit pour faire naître beaucoup plus d’optimisme. A terme, cela est plaisant et relaxant. Deviens curieux, instruis toi en lisant, en approfondissant tes recherches et si ce sujet t’intéresse, je ne serai mieux te conseiller Candide ou l’optimisme pour approfondir tes réflexions sur l’optimisme.

Conclusion :

Nous avons vu ce qu’était la psychologie positive permettait de favoriser le bien-être et donc l’accès au bonheur. L’auto persuasion joue un rôle important puisque le fait de répéter régulièrement des choses force notre cerveau à les penser réellement. La construction des affirmations positives se fait sur la base de phrase d’action simple et direct : Pronom + verbe + complément.

Partage tes affirmations positives dans les commentaires !


Source :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4363494/ – Does Positivity Mediate the Relation of Extraversion and Neuroticism with Subjective Happiness?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.