Je suis un GRAND égoïste (Résultat Défi 4)

Salut à toi !

Aujourd’hui ce n’est pas peu fier que je viens de réaliser mon défi 4.

Je tiens tout d’abord à féliciter et encourager toutes les personnes qui l’ont faite à écrire en commentaire ce qu’ils ont fait !

Alors qu’est ce que tu as offert ?

C’est parti pour le retour de défi

Lorsque j’ai écrit et publié le défi, je ne savais pas exactement quoi faire, j’avais des idées.

Puisque c’était la semaine de la Saint Valentin, je pensais inviter quelqu’un à manger soit à la maison soit dehors. C’était un peu mon plan pioupiou.

rire malicieux

Pas de bol, le destin se mêle parfois à la partie. Mardi, dos bloqué. J’ai des difficultés à bouger et autant vous dire qu’il m’était impossible de penser correctement. Je rentre et me couche tôt espérant que le mercredi soit mieux. Mercredi 14 février, Saint Valentin, je suis un robot rouillé. J’ai le dos en compote, je décide donc de prendre rendez vous chez un spécialiste pour ne pas me traîner ça longtemps.

Me vient alors l’idée d’envoyer une lettre à quelqu’un. J’ai pensé au défi 1 et me suis dis que c’était un peu du déjà-vu par contre j’aime bien l’idée d’écrire pour quelqu’un parce qu’au fond c’est utiliser du temps et je trouve la valeur de ce dernier tellement importante.

Mon cerveau turbine et me vient l’idée !

eureka

Je vais écrire à mon ancienne entreprise où je m’étais bien amusé. J’avais de bonnes relations avec de nombreux collègues et je n’ai quasi jamais réécrit à ces derniers depuis mon départ il y a plus d’un an et demi.

C’est parti, je dois trouver des cartes à leur envoyer, je me rends en hypermarché, j’ai cherché… pas de cartes à de prix abordable pour en envoyer plusieurs. Triste d’avoir perdu mon temps, sur la route pour rentrer chez moi, je trouve alors un petit tabac, carterie et ce dernier a exactement le type de carte que j’avais en tête à des prix qui me conviennent.

C’est parti, je rentre chez moi et je me suis lancé dans l’écrit de pas 1, pas 2, pas 5 mais oui, 17 cartes. Tout à la main, chacune d’entre elle regorge un moment vécu avec la personne, un souvenir, un conseil ou un petit mot sur les qualités de la personne.

En relisant les cartes, toutes différentes, j’ai alors pensé à Strengths Finder 2.0 et mes résultats, le fait d’avoir pour talent « individualization », autant vous dire que là je l’ai travaillé.

Résultat : j’ai toutes les cartes devant moi et je suis vraiment fier. Je n’attends rien en retour mais j’espère simplement qu’à la découverte de ces dernières, chacun sourira !

Toi, qu’est ce que t’as fais ? Ecris moi dans les commentaires pour le raconter.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *