RETEX PMS

Retex signifie Retour d’Expérience et PMS est l’acronyme de Préparation Militaire Supérieure.

Qu’est-ce qu’une préparation militaire supérieure ?

Il existe différentes expériences militaires en fonction des projets de chacun. Pour plus de détails, je vous mets un lien dans les sources. (1)

La PMS dure 3 semaines et a pour but d’orienter et d’évaluer les personnes sur le commandement pour un éventuel recrutement en tant que sous-officier ou officier.

3 semaines au 1er Régiment d’Infanterie

Après une journée dans les trains à traverser la France, me voilà arrivé où j’allais passer les 3 prochaines semaines de ma vie, le 1er Régiment d’Infanterie.

Une fois devant la gare, je remarque déjà quelques personnes, des regards s’échangent et rapidement nous comprenons que nous sommes ici pour la même raison. Personne du régiment ne semblait nous attendre à la gare, nous décidons de nous rendre directement au régiment qui se trouvait à 500m.

Arrivé à ce dernier. Présentation de la convocation ainsi qu’une pièce d’identité. C’est un Caporal Chef qui vint nous accueillir.

Le régiment et notre encadrement

1er Régiment d’Infanterie. L’infanterie fait partie des armes de l’armée de Terre.

Qu’est-ce qu’une arme ?

Une arme ne signifie pas un FAMAS, une mitraillette ou un bazooka… Ce sont en effet bien des armes à feu, mais lorsque l’on parle d’arme au sein de l’armée, il est question de subdivisions.

Regroupé en 3 groupes ça nous donne :

  1. Mêlée
    • Infanterie
    • Cavalerie (Les blindés)
    • ALAT (Aviation Légère Armée de Terre)
  2.  Appui
    • Artillerie
    • Génie (combat et construction – L’ingénierie militaire)
  3. Soutien
    • Train (Logistique et transport)
    • Transmission (tout ce qui est communication – Radio)
    • Matériel (Réparation, vivres… etc.)

Il y a d’autres choses notamment la santé, le service des essences, mais je ne suis pas militaire et afin d’éviter de donner des informations erronées, je vous invite à vous renseigner pour avoir plus de détails ou à m’écrire directement en commentaire. (2)

L’encadrement

Nous étions encadrés par une équipe de personnes issue de différents compagnies et grades.

Comme au sein d’une société dans le civil, l’armée est hiérarchisée. Nous ne parlerons pas de directeur, manager, technicien, mais de grades. C’est ce qui permet de différencier les rôles vis-à-vis des responsabilités.

Globalement et afin de vous donner une idée générale, vous avez 4 groupes :

  1. MDR (Militaire du Rang)
    • Ils sont là pour exécuter les ordres
  2. Sous-Officier
    • Mise en œuvre des ordres
  3. Officier
    • Concevoir les ordres
  4. Officier supérieur (Généraux)
    • Organisation, formation de l’armée

Dans notre cas, la PMS était encadrée par :

  • 4 Soldats 1ère Classe (Militaire du Rang)
  • 3 Sergents (Sous-Officier)
  • 2 Sergents Chefs (Sous-Officier)

Nous avons croisé, entrevu un lieutenant ainsi qu’un capitaine (des officiers), mais ils ne nous encadraient pas.

Où dormait-on ?

Nous nous trouvions au deuxième étage d’un bâtiment d’une compagnie. Par chambre de 6 ou de 10, pas de mixité. Les filles avaient leurs chambres, salle de bain, toilettes et les garçons avaient les leurs.

Afin d’éviter tout débordement, il était strictement interdit d’entrée dans la chambre, salle de bain, toilettes des filles pour les garçons et inversement.

Les douches étaient individuelles et à ma plus grande surprise il y avait de l’eau chaude (pour tout le monde). Pour ce qui est des toilettes, chacun devait apporter son papier toilette.

Dans chaque chambre nous avions notre lit, draps, oreiller, couverture et deux armoires. Une pour nos affaires militaires et une pour nos affaires civiles.

Programme et évaluations

La note finale fut composée de 4 thèmes que nous allons parcourir rapidement :

  • Sport
  • Connaissances militaires
  • Pédagogie
  • Note d’aptitude ou autrement appelée note de gueule

Activités et quotidien

En général, le réveil était pour 6h, il fallait effectuer la petite routine matinale qui consistait à faire son lit en batterie, se raser, aller aux toilettes, se rincer le visage, s’habiller, faire les travaux d’intérêts généraux (nettoyer le couloir, salle de bain commune, toilettes communes), puis en avant pour le petit déjeuner à l’ordinaire #palaisdesgourmandises ou plus civilement appelé cantine.

Concernant l’ordinaire, les militaires mangent tôt. De 11h à 12h pour le déjeuner et de 18h à 19h pour le dîner. Les repas étaient équilibrés et relativement bons, mais tout dépend des goûts de chacun.

Chaque jour nous avions différentes activités sportives, théoriques et des mises en application.

Allant du foot au crossfit passant par de l’escalade avec descente en rappel. Des parcours commando en équipe de 2 et 8 dans du mangrove, du canoë avec débarquement commando sans oublier l’initiation au C4 (de la boxe militaire).

Les cours théoriques s’articulaient autour de connaissances militaires que nous devions développées : Topographie, Renseignement, Génie, Transmission, Actes Reflexe, Armement.

Cela nous donnait de longues journées puisque nous retournions en chambre entre 21 et 21h30 avec un couvre-feu allant de 22h à 22h30 en fonction des jours, de l’humeur de l’encadrement, mais surtout de notre assiduité.

Avoir un couvre-feu retardé de 30 min n’était pas la meilleure idée parce que l’heure de réveil, elle, ne changeait pas…

Se reposer devient ainsi crucial. 😉

Petit point sur le sport

Pour moi, militaire rime avec excellente condition physique et je pensais décéder après les différents entraînements. Cependant, je m’en suis très bien sorti.

Je partagerai dans un futur article l’entrainement que j’ai suivi avant cette préparation militaire qui à la base était pour préparer une Spartan Race.

Un bon soldat est un soldat moyen.

Les militaires pensent collectif. Ainsi dans chaque activité, il devient de plus en plus naturel d’aider les personnes plus en difficultés. Vous pouvez être très bon en endurance, mais ramer dès qu’il sera question d’exercice un peu plus physique ou au contraire avoir une explosivité remarquable, mais vous essouffler sur l’endurance.

Au fil des différentes activités, vous apprendrez probablement à vous dépasser. Si vous êtes déjà en très bonne condition physique, vous n’aurez aucune inquiétude à avoir. L’endurcissement militaire n’est pas basé sur la réalisation d’intenses séances sportives… c’est l’accumulation de ces séances jour après jour couplé à un éveil mental obligatoire pour percuter les ordres, assimiler les cours et garder une attitude exemplaire qui est difficile. Lorsque le physique lâche, c’est votre tête qui vous permettra de continuer.

Notre évaluation sportive

Séparé en 3 activités :

  • Le fameux Parcours d’Obstacles militaire ou autrement connu comme le parcours du combattant.

Ce dernier fait 500m et est composé de 20 obstacles. Plus vous avancez dans le parcours et plus vous serez à la recherche de votre cœur, vos poumons, muscles pensant les avoir perdus sur l’obstacle précédent.

Rassurez-vous, si vous régurgitez à l’arrivée cela signifie que vous vous êtes donné à fond !

  • Une course d’orientation

Vous avez une carte et vous devez vous rendre aux 10 balises suivant un ordre donné tout en repassant au point de départ à chaque fois pour valider chaque balise. Le tout en moins d’une heure. Cela faisait environ une dizaine de kilomètres à parcourir.

  • Le CERBEC

5 Tractions suivies de 10 pompes suivies de 10 squats. À effectuer en moins de 2 minutes. Si réussi, le palier est validé. 20 paliers à valider pour avoir la meilleure note.

Si vous ne réussissez pas à finir une série en moins de 2 minutes. Cela s’arrête.

Évaluation connaissances militaires

Comme si nous étions de retour à l’école, une matinée d’examen papier en salle avec un temps pour chaque matière. Cela s’enchaine.

L’après-midi fut dédié à des exercices d’application individuels.

Regroupant des connaissances sur les différents domaines comme NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique), Topographie, Génie, Renseignement, Armement, Actes réflexes.

Emmagasiner toutes ces connaissances ne fut pas simple notamment avec les innombrables acronymes utilisés.

Par exemple pour se rappeler des 11 actes réflexes, le moyen mémo technique est PP GARD COCOM, chaque lettre signifiant un acte qui comportait d’autres acronymes.

Un des C signifie Camouflage. Domaine dans lequel vous apprendrez FFOMECBLOT (Fonds Formes Ombres Mouvement Éclat Couleur Bruit Lumière Odeur Trace) ou encore PADE (Permanent Adapté Discret Entretenu)

Ce sont des exemples, mais il y en a vraiment beaucoup et se rappeler de tout avec la fatigue deviendra un réel défi.

Évaluation Pédagogie

Nous devions réaliser un exposé sur un sujet hasardeux avec un temps de préparation proche de zéro. Ce dans le but d’évaluer notre capacité à nous imprégner d’un sujet tout en étant prêt à enseigner sur ce dernier.

S’adapter à son auditoire afin d’être percutant tout en respectant des règles fondamentales comme le respect de certaines règles : aucune influence politique, philosophique ou religieuse.

La fameuse note d’aptitude

Autrement nommé la note de gueule, est évalué ici le comportement global tout au sein de la préparation militaire. La note que certains trouveront injuste. Dans les écoles militaires, c’est une note très importante. Savoir se comporter, rester exemplaire, qu’importe la situation. Si vous souhaitez commander des hommes, prenez l’image d’une personne que vous aimeriez suivre vous-même ! 😉

Petits plus

Nous avons effectué plusieurs heures de tir. La première s’est déroulée dans une salle de simulation. Cela signifie que vous avez devant vous bien une arme réelle, mais cette dernière est liée par un câble à un boitier électronique et vous tirez sur un écran de cinéma.

La seconde séance de tir était à blanc et pour finir nous avons réalisé deux séances à balles réelles sur un champ de tir extérieur et un sur un champ de tir intérieur. Le tout faisant au total quasi 200 cartouches tirées… de quoi vous donnez un bel entrevue du comportement à développer, des automatismes. C’était pour ma part la première fois que je tirais avec une arme à feu et j’ai trouvé cette activité intéressante et bien plus compliquée qu’elle peut sembler être aux premiers abords.

FAMAS avec Kevin

Nous avons passé le PSC1 qui signifie Prévention et Secours Civiques de niveau 1. Une journée complète où l’on parcourt différents cas auxquels nous pouvons être confrontés dans la vie courante. S’ensuit un petit examen mis en situation.

Pour certains, cela semblera peut-être banal, mais j’ai trouvé ce passage très intéressant parce qu’il est vrai que bien réagir face à un cas réel peut sauver une vie.

Terrain quand tu nous tiens

Nous avons fini notre deuxième semaine en bivouac. 4 jours en forêt. C’était vraiment sympathique. Les tentes sont petites, mais pour le temps que l’on passe dedans… Feu de camp, ballade, cours en extérieur, mise en situation, camouflage, tir de grenade, parcours commando, déplacement à l’arrière de camion… Un tas d’activités superbes.

Je ne vous en révèle pas forcément plus afin de laisser une part de surprise ! 😉

Bivouac PMS

Si demain je pars, que dois-je prendre ?

Avant de vous rendre au régiment, vous recevrez une liste d’équipement à prendre. Voici les quelques conseils issus de mon expérience que j’aimerai vous partager.

Partez léger. Ce n’est pas nécessaire d’embarquer votre maison notamment si vous devez traverser la France. D’autant plus parce que vous passerez la majeure partie de votre temps en tenue militaire.

Prévoyez de la lessive à la main, des affaires de toilettes, quelques petits trucs de soin contre maux de bide, moustique, hématome, ampoules. (Pas besoin d’embarquer une pharmacie, prenez le minimum syndical)

Des cotons-tiges et lingettes nettoyantes (pour bébé ou démaquillante). Ces dernières vous seront utiles pour vous-mêmes lors de sortie sur le terrain, mais surtout pour nettoyer votre arme en fin de stage.

De quoi écrire pour bien noter les cours que vous recevrez, les feuilles volantes, ça risque de vite vous lasser ! 😉

Mon meilleur investissement, je pense, fut des semelles pour les rangers. En 3 semaines, je n’ai eu qu’une petite ampoule suite à la course d’orientation parce que j’avais vraiment forcé. Vous n’en serez pas déçu !

Des couverts de campings, en plastique pliables / réutilisables. C’est utile pour les rations. J’avais pris un couteau de camping, mais je ne l’ai quasi jamais utilisé.

Il ne me semble pas avoir d’autres affaires spécifiques à vous conseiller au-delà de ce qui sera écrit dans la liste que vous percevrez.

Mot de la fin

J’espère que ce RETEX vous aura éclairée. Je pense réaliser un autre article plus axé sur les valeurs militaires et mon point de vue concernant ces dernières. Ce fut une superbe expérience, des moments difficiles, mais aussi extraordinaires. Peu de temps, pour souffler donc armez-vous de courage, bonne humeur, votre volonté sera mise à l’épreuve, mais tout se passera bien ! Après tout, c’est dans la tête. 🙂

Force et honneur.

Au plaisir de vous lire dans les commentaires. D’autres articles plus ciblés suivront.


Source :

(1) Périodes militaires : https://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/parcours/periodes-militaires

(2) Armes au sein de l’armée : https://fr.wikipedia.org/wiki/Arme_(corps_militaire)

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    22
    Partages
  • 22
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.